Depuis deux ans, la ville de Charleville-Mézières confie la réalisation de l’affiche du marché de Noël à des artistes ardennais, représentants, de l’univers des légendes. Vous vous souvenez sans doute de l’affiche dessinée par Hervé Gourdet l’année dernière avec une fée veillant sur la Place Ducale et ses visiteurs…

Cette année, c’est le duo Céline Menoncin et Adeline Vachez (à l’origine du livre Oligo et le labyrinthe des fées) qui se sont pliées à l’exercice. Elle nous racontent comment elles ont travailler à la conception de l’affiche 2018.

 

Bonjour Céline, Bonjour Adeline, pouvez-vous nous dire comment on se sent lorsqu’on apprend qu’on va réaliser l’affiche du marché de Noël de Charleville-Mézières, un événement fréquenté par des milliers de visiteurs ?

Honorées ! On se sent honorées et on a eu beaucoup de plaisir à travailler sur ce projet. C’est aussi un peu angoissant parce qu’on ne sait pas si l’affiche va plaire au public, on l’espère. Quoiqu’il en soit c’était un vrai défi et on en gardera un souvenir merveilleux !

Quelles étaient vos sources d’inspirations pour l’affiche ? Comment avez-vous procédé ?

Notre source d’inspiration ce sont les légendes. Les légendes ardennaises et plus largement de l’Ardenne. Noël en Ardenne c’est toute la magie et la féerie qu’on retrouve dans les histoires qui se transmettent de génération en génération. On a essayé de proposer quelque chose de différent en mêlant le traditionnel à la modernité, c’est la raison pour laquelle sur l’affiche on a deux styles complètement distincts. D’un côté il y a un travail d’illustration traditionnelle avec les lumières et la féerie de Noël qui s’emparent de la Place Ducale à cette période et de l’autre côté il y a la boule de Noël pour laquelle on a fait un vrai travail graphique cette fois qui apporte une touche de modernité.

 

Justement dans cette boule de Noël on peut voir plein de petits êtres…qui sont-ils ?

Ce sont des références aux légendes ardennaises, à la fois françaises et belges. On retrouve les dames de Meuse, la légende d’Orval avec le poisson à l’anneau, le cheval Bayard et les Quatre Fils Aymon et puis il y a les fées et les nutons !

 

Un petit mot pour terminer cette interview ?

On souhaite à tous les visiteurs de se laisser séduire et emporter par la magie, que ce soit celle de Noël ou des légendes. Et puis de profiter des festivités et des animations pour passer un joyeux Noël en Ardenne !